Opérateurs : les raisons d'un grand désordre

Après la crise, les acteurs s'efforcent de réagir. Comment les mirages, les péchés d'orgueil et les ont fait perdre de vue les fondamentaux d'un secteur qui croît pourtant de 5 % par an.

Votre opinion

Postez un commentaire