Oracle donne rendez-vous à SAP en 2008

La rivalité des deux éditeurs n'a jamais été aussi forte. L'Américain est entré dans une phase de digestion longue et difficile de ses rachats successifs. Ce qui donne un avantage provisoire à son concurrent allemand.

Votre opinion

Postez un commentaire