Oracle libère OpenOffice : altruisme ou machiavélisme ?

Mis à jour le
Oracle libère OpenOffice : altruisme ou machiavélisme ?
 

Confronté à une fronde de la communauté OpenOffice et un projet concurrent, LibreOffice, Oracle réagit et propose d'offrir la suite bureautique libre à la fondation Apache.

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • collioure
    collioure     

    C'est encore moi, mais sur un autre sujet.
    Dresser un plan sur 2D avec le module dessin de OpenOffice ou LibreOffice, c'est la galère !
    Est-ce vraiment utile de faire du 3D. Moi, j'utilise encore ClarisWorks 5 pour Windows (1997!) en 2D et j'imprime sur du papier calque. Puis je superpose mes feuilles pour voir si tout correspond : poteaux et murs de refend, notamment.
    J'ai essayé plusieurs « usines à gaz » : MiCôSystème, Plan de maison, GoogleSketchu 7, Sweet Home 3D, ArchiFacile, OpenOffice Draw... Et d'autres en démo.
    En activité (journaliste formateur dans le premier quotidien français) j'ai utilisé « l'intégré » ClarisWork sur un Mac du journal pour créer des manuels à destination de mes confrères. En maniant le traitement de texte dans des cadres en dessins vectoriels et des captures d'écran je le trouvais plus simple pour cet usage que Quark Xpress et même Ragtime (à l'époque où il était gratuit)... Plus tard, j'ai appris qu'il existait une version Windows.
    Plus tard encore, en retraite cette fois, je découvre un CD de ClarisWork 5 pour Windows dans un vide-grenier. Après négociation, je l'achète... 3 euros !
    Si le traitement de texte, le tableur, la base de données sont très en dessous de ce qui se fait maintenant, son application Dessin vectoriel est tout à fait remarquable.
    Cet « intégré » date de 1997 ! Il fonctionne impeccablement sous Windows XP et avec quelques différences sur Windows 7 intégral, 64 bits.
    En fait, l'avantage principal de cette application, c'est son menu contextuel et flottant (Option/Cotes) que l'on peut laisser en permanence sur le bureau. Il correspond à la boîte de dialogue « position et taille » (F4) de Open Draw qui a le gros défaut de disparaître de l'écran une fois que l'on a indiqué les cotes d'un dessin. Pas sur ClarisWork. On peut ainsi dessiner un mur de 22 cm d'épaisseur et de 300 cm de long, puis le réajuster automatiquement à 25,5 cm grâce à la boîte de dialogue en modifiant les cotes : le dessin s'adapte automatiquement sous les yeux. Et on peut réajuster à un autre endroit du dessin sans être obligé de faire réapparaître la boîte de dialogue. Sur Open Draw, on pourrait faire cette manipulation en utilisant la fenêtre de dimensions qui se trouve dans la barre des tâches... Hélas, elle est fixe ! En plus la police est trop petite.
    En résumé, l'Option « Cote » de ClarisWorks, créé une fenêtre donnant les mesures de l'objet actif (en XY et dimensions) qui reste en permanence sur l'écran et demeure interactive lors de la construction ou la modification d'un dessin.
    Autre avantage par rapport aux autres logiciels : L'outil simplissime « arc de cercle » pour placer l'encombrement d'une porte - ou d'une fenêtre - et son sens d'ouverture.
    Mais, il y a quelques difficultés avec Windows 7/64 dont je m'accommode bien, maintenant :
    1.- J'ai essayé d'imprimer mes dessins avec ma nouvelle imprimante HP photosmart 6510. Mais, si je n'annule pas l'impression, elle sort mon dessin en continu et vide mon bac à papier si je n'annule pas l'impression ! Désormais, je fais une capture du dessin que je imprime !
    2.- Si je fais un copier-coller de la totalité du dessin sur OpenOffice Draw, c'est la catastrophe.
    3.- ClarisWork ne traduit pas le point du pavé numérique en virgule. Il faut taper les chiffres sur le pavé numérique et la virgule sur le pavé texte.
    Il faudrait que je puisse vous transmettre par pièce jointe quelques exemples en vous demandant de faire la même chose avec OOo ou LO...
    Quant à ClarieWorks 5 pour W, je pense que je n'ai pas le droit de vous en faire une copie. La revue Presqu'Offert, basée à Toulouse, en vendait une version gratuite avec sa revue. Il y a peut-être des invendus.

  • collioure
    collioure     

    J'ai OpenOffice depuis des années. J'ai voulu installer LibreOffice sur le même PC, sans enlever OOo. Erreur, ça ne fonctionne pas bien. J'ai dû restaurer Windows à une date précédente pour me débarrasser de LO.

  • omega307XP
    omega307XP     

    J'espère que ça va pas faire comme avec Linux et nous retrouver avec 300 versions diffférentes !!

  • OlivierCO
    OlivierCO     

    C'est une occasion manquée parce que OpenOffice et Libre Office partage pour le moment une grande partie de leur code source.

    Contrairement à ce qui est dit par Olivier_LLORCA le format OpenDocument peut être utilisé autre part que dans OpenOffice (MS Office,Lotus Symphony, Abiword, Wordpad,...).
    Ce qui fait d'un format qu'il soit interopérable c'est le fait qu'il soit documenté, normalisé, etc... et non le nombre de suite qui l'utilise!

  • Olivier_LLORCA
    Olivier_LLORCA     

    Curieuse analyse, de la part de tenants du libre et de l’interopérabilité, de déplorer comme une "occasion manquée" l'existence concurrente de deux suites partageant le même format de documents.
    Jusqu'à la bifurcation entre LibreOffice et OpenOffice, le format OpenDocument n'était de fait "partagé" que par un seul logiciel, situation frustrante pour un format prétendant devenir interopérable !
    Pour les usagers, le développement de plusieurs logiciels traitant un même format de fichiers serait plutôt intéressant et prometteur de pérennité pour ce format.

  • exercice de conjugaison
    exercice de conjugaison     

    Il faut corriger : "Mieux si nous nous pourronS récupérer du code publié sous licence Apache, eux ne pourronT". www.leconjugueur.com et www.bescherelle.com sont vos amis.

Votre réponse
Postez un commentaire