Où s'arrête votre liberté vestimentaire au bureau ?

Contradictoire, la jurisprudence laisse lieu à appréciation sur la tenue “ correcte ”