Place à l'expert aux compétences multiples

Les ingénieurs traditionnels perdent du terrain face aux experts Java, J2EE ou logiciels libres, capables en outre de communiquer et de manager. Des surhommes, en quelque sorte !

Votre opinion

Postez un commentaire