PMR 510 et 512, de Doro Matra