Portables : Intel banalise le haut-débit