Pour 10 000 euros, on n'a plus rien !

Thomas Chejfec, directeur des systèmes d'information du groupe industriel Aldes

Votre opinion

Postez un commentaire