Pour Dell, la révolution de la vente directe n'est plus une religion

Votre opinion

Postez un commentaire