Pour Greenpeace, le cloud n'est pas encore très vert

Pour Greenpeace, le cloud n'est pas encore très vert
 

L’ONG a passé au crible les choix énergétiques de 14 géants du numérique. Un bon point à Yahoo, Google, Facebook et Akamai. Bonnet d’âne à Amazon, Apple et Microsoft.