Pourquoi les collectivités rechignent à mutualiser leurs plates-formes open data

Mis à jour le
Pourquoi les collectivités rechignent à mutualiser leurs plates-formes open data
 

D’un côté, villes et départements souhaitent réduire les coûts en partageant leur infrastructure open data. De l’autre, ils entendent conserver leur indépendance dans la gestion.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • NOD-JP
    NOD-JP     

    Ayant participé à cet atelier, je suis stupéfait de la façon dont 01 en a rendu compte ! Ce papier est un bel exemple de reprise de petites phrases hors contexte, avec une recherche évidente de polémique. Et le titre à la fois accrocheur et négatif n'est pas du tout dans l'esprit constructif des débats. Au fait, sachez que la ville de Nantes, le département de Loire-Atlantique et la Région Pays de la Loire sont engagés dans une mutualisation de plate-forme open data d'ici la fin 2012. Le journaliste de 01 a juste oublié d'en parler...

  • velkro
    velkro     

    Le jacobinisme territorial de Rennes et de Nantes est devenu légendaire. Toutes leurs alliances n'ont jamais eu d'autre but que de vassaliser les autres collectivités, à commencer par les régions. Il n'y a aucune raison pour que le "monde" numérique échappe à ces querelles de potentats...

Votre réponse
Postez un commentaire