Prévision des ventes : quand Excel ne suffit plus

Le tableur reste l'outil numéro un pour planifier les ventes. Il montre cependant ses limites dans la gestion des grands volumes de données comme dans celle des événements exceptionnels.

Votre opinion

Postez un commentaire