Primary Response inspecte les applications pour les défendre