Prism : Thierry Breton propose un « espace Schengen des données personnelles »

Thierry Breton veut créer un
 
Thierry Breton veut créer un "espace Schengen des données". -

Suite au scandale de surveillance américain, le président d'Atos milite, avec d'autres patrons de l'informatique, pour un nouveau cadre législatif de traitement des données personnelles.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • totocaracana
    totocaracana     

    Oui, pourquoi pas, mais ça ne changera (presque) rien au problème : aujourd'hui, on se sert quasi-exclusivement de services américains (Facebook, Google, Yahoo ...), dont nos données sont stockées dans des serveurs américains, donc dans des serveurs qui alimentent PRISM et Cie. Pour changer quelque chose, il faudrait que l'Europe développe des services alternatifs (et biens ...), avec des données personnelles stockée sur le territoire européén. Sauf que pour développer des services, il faut des "génies", donc beaucoup d'argent ...

Votre réponse
Postez un commentaire