Procès Altran : 3 à 4 ans avec sursis requis contre les ex-dirigeants

Mis à jour le
Procès Altran : 3 à 4 ans avec sursis requis contre les ex-dirigeants
 

Les deux fondateurs d'Altran et deux anciens dirigeants opérationnels sont poursuivis pour avoir manipulé les comptes du groupe et diffusé de fausses informations au marché.

Votre opinion

Postez un commentaire