Protection des données : seuls les aranoïaques...

Quand il s'agit de préserver les données convoitées de l'entreprise, un brin de paranoïa ne nuit pas. Car les tentatives d'intrusion sont quotidiennes. Dans la place, les failles de l'organisation autorisent les malveillances. Mais la pire des menaces, c'est le temps.

Votre opinion

Postez un commentaire