Quarante-cinq ans d'informatique… et d'incompréhension