Que retenir de la démission du DSI de la Maison Blanche ?

Mis à jour le
Que retenir de la démission du DSI de la Maison Blanche ?
 

Considéré comme l'homme de la démocratie 2.0, de l'e-administration, du cloud computing et de l'open data, Vivek Kundra, premier DSI fédéral américain nommé par Barak Obama a jeté l'éponge. Sa démission remet en cause la place du numérique dans les lieux de pouvoir.

Votre opinion

Postez un commentaire