Rachat de SFR : le gouvernement veut la peau de Patrick Drahi

Rachat de SFR : le gouvernement veut la peau de Patrick Drahi
 

Bercy a lancé une enquête sur la situation fiscale de Patrick Drahi. La filiale Numericable est sous le coup d'un redressement fiscal de 36,3 millions d'euros. Et côté sémantique, le gouvernement joue sur la corde du patriotisme économique.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Lennart
    Lennart     

    y'a quoi sur les banques impliquées dans le montage financier de BT pour racheter SFR.
    D'abord qu'elles sont ces banques, sont elles clean en matière fiscale, il y a t'il une information judiciaire contre l'une d'entre elles pour blanchiment de fraude fiscale ?
    Les Français vous posent la question Mr le Ministre, les Français ont le droit de savoir Mr le Ministre

Votre réponse
Postez un commentaire