Red Hat supporte mieux les machines virtuelles