Restrictions sur l’immigration légale: Claude Guéant inquiète les SSII

Restrictions sur l’immigration légale: Claude Guéant inquiète les SSII
 

Pour combler le déficit d'ingénieurs informaticiens français, les SSII recrutent des ingénieurs d'origine étrangère. La remise en cause de cette opportunité entraînerait une surenchère des salaires.

Votre opinion

Postez un commentaire

19 opinions
  • Teycir
    Teycir     

    En faisant venir des ingénieurs de pays à bas coût on augmente l'offre d'ingénieurs sur le marché ce qui permet de mettre plus de pression sur les salaires en créant un rééquilibrage de l'offre/demande. Je prévois une montée significative des salaires des ingénieurs en France après la mise en place de cette mesure. Il y aura en parallèle plus de création d'emplois au maghreb dans l'informatique pour faire de l'offshore.
    P.S: je suis Tunisien ayant travaillé en France en tant qu'ingénieur informatique dans le passé.

  • ramar
    ramar     

    D'accord avec la plupart des gens ici et entre autres le Munci. Combien d'informaticiens au chomage actuellement? 15000? 20000? Alors je ne vois pas ou est le déficit ? Tout ceci effectivement pour faire baisser (ou ne pas augmenter) les salaires .....
    Je le dis par expérience .... et j'ai déjà travaillé pour cette société ..... il y a quelques années. Concernant l'autoentrpreneur, effectivement c'est plafonné, mais y'a d'autres moyens ...comme le portage salarial ...... (pour info suis informaticien depuis 25 ans)

  • Loosy-Blues
    Loosy-Blues     

    Faire croire au déficit de main d'oeuvre française... la réalité : embaucher des étrangers avec des salaires de misère pour augmenter les marges bénéficiaires. La course aux profits, pour servir qui ? Pour servir les actionnaires. Comme d'hab. Il est fréquent de trouver des salariés aui n'ont pas été augmentés depuis des presques 10 ans. Une gestion du personnel au rabais, des commerciaux qui se la donnent mais qui en réalité sont à peine au niveau de vendeur. Quant à ce qu'ils appellent des managers... Ah ah ! Janager, Tanager, Lanager, Nanager, Vanager, Zanager... dans la semoule.

  • halteauxgogos
    halteauxgogos     

    La seule condition est que le salaire respecte les minima conventionnels, pourquoi croyez-vous qu'ils existent autrement ?

    Et inutile de dire que les minima de la Syntec sont nettements inférieurs aux salaires réels du marché (heureusement ou malheureusement, tout dépend dans quel sens on le prend...)

  • X11
    X11     

    tout le monde n'est pas au courant du prix du marché, les écarts de salaire sont énorme en SSII, autant prendre quelqu'un qui n'a pas encore assez d'expérience du marché ou pas encore assez de contacts pour réclamer un salaire correct.
    j'ai doublé de salaire en 3 ans pour le même poste, c'est dire si je me faisait en.... au début. Alors embauché au prix du marché Français... ça veut rien dire.

  • SRIWAH
    SRIWAH     

    EXCAT
    une stricte stricte procedure est déja en place depuis des années pour donner l'autorisation de travail au ressortissant etranger et la premiere condition le salaire doit etre aligné à celui du marché d'emploi FRANCAIS
    donc embaucher à bas cout en france n'existe pas et impossible
    en plus un etranger n'a pas l'interet d'accpeter n'importe quel salaire vu qu'il vit en france ( cout dela vie , loyer , impots...)

  • ex-Altran
    ex-Altran     

    le patron de cette SSII a au moins le merite d etre franc:
    il embauche des maghrebins car ils sont moins cher que les francais et s il ne peut plus le faire, il va devoir se fournir en France et ca va faire monter les salaires (et donc baisser sa marge)

    Comme quoi entre l informatique et le batiment, il n y a pas tant de difference...
    A terme:
    1) on aura du mal a trouver des informaticiens car comme les macons c est dur et mal paye
    2) les informaticiens francais iront ou ils seront mieux traites, par exemple en Allemagne

  • ProMunci
    ProMunci     

    Mais non le MUNCI a complètement raison et c'est vous qui racontez absolument n'importe quoi !!!

    "On ne parle pas de faire venir de la "viande" de l'étranger car elle coute moins cher, on parle de faire venir un pool de compétence de l'étranger car il y'a un défaut de main d'oeuvre qualifiée en France."
    Soit vous êtes d'une naïveté extraordinaire, soit vous n'êtes rien d'autre qu'un nième marchand de viande...
    Il n'y a évidemment "aucun défaut de main d'oeuvre qualifiée" en France ... que l'on trouverait d'ailleurs plus facilement à l'étranger !

    "Aujourd'hui, on s'expose a un risque de délocalisation sur ce grief."
    Comme si cela n'était pas déjà le cas...
    En réalité, l'immigration économique appelle l'offshore... pas le contraire.

    "Apres concernant le commentaire débile du Munci, ou de son endogène, 90% des petites SSII ont pour client des grosses SSII, qui eux ne se mouillent pas pour recruter des profils a risque."
    Oui chacun le sait, et le MUNCI ne cesse de le répéter, ET ALORS ???

    "Si la moitié des intervenants a cet article pouvait connaitre la profession nous ferions un grand pas"
    ... EN ARRIERE certainement !!!

  • aeren9999999
    aeren9999999     

    Car un autoentrepreneur est limité a 36 k annuel ce qui ne correspond meme pas au salaire d'un ingénieur marocain ou tunisien.

  • ohlalallalalallala
    ohlalallalalallala     

    Mais allez vous juger enfin le fond de l'article ?

    On ne parle pas de faire venir de la "viande" de l'étranger car elle coute moins cher, on parle de faire venir un pool de compétence de l'étranger car il y'a un défaut de main d'oeuvre qualifiée en France.

    Aujourd'hui, on s'expose a un risque de délocalisation sur ce grief.

    Apres ..., 90% des petites SSII ont pour client des grosses SSII, qui eux ne se mouillent pas pour recruter des profils a risque.

    Si la moitié des intervenants a cet article pouvait connaitre la profession nous ferions un grand pas.

Lire la suite des opinions (19)

Votre réponse
Postez un commentaire