Retour sur le naufrage d'un éditeur français

Pour expliquer le dépôt de bilan de Mayetic, le repreneur met en cause la stratégie des anciens dirigeants. Ceux-ci déplorent un sous-financement et un code du travail trop rigide.

Votre opinion

Postez un commentaire