RFF privatise l’exploitation de son futur réseau GSM ferroviaire

Mis à jour le
RFF privatise l’exploitation de son futur réseau GSM ferroviaire
 

Synérail - détenu par Vinci, SFR, AXA Private Equit et TDF - construira et exploitera le réseau GSM ferroviaire interne de Réseau ferré de France. Son déploiement est prévu jusqu'en 2015.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Réaction ...
    Réaction ...     

    Si pour les LGV, y'aura toujours de l'argent, parce que ça rapporte, à terme, ...

    Des LGV, tout le monde en veut : Tours-Bordeaux, Paris-Clermont-Lyon via Bourges/nevers pour doubler Paris Lyon, Bordeaux, Toulouse, Toulouse-Barcelone, Poitiers-Limoges, Rhin-Rhône, LGV Est-européenne 2e phase, LGV Bretagne-Pays de la Loire Le Mans-Rennes et Le Mans-Nantes, ...
    Toutes n'en sont pas au même stade, mias il faut tout de même de l'argent pour tout ça.
    C'est en tout cas de l'argent qui ne vas pas dans la maintenance des lignes classiques.
    Et comme la construction des LGV rencontre de plus en plus d'opposants, on verra bien ce que l'avenir nous réserve, ...

  • Réaction ...
    Réaction ...     

    Oui, mais il n'y a pas que la SNCF qui exploite ce réseau. D'autres compagnies privées roulent en France, notamment dans le fret (transport de marchandises) : EuroCargo Rail (Deutsche Bahn), Veolia Rail Transport (Veolia), Colas Rail (Colas, groupe Bouyges) et toutes les entreprises de travaux qui roulent depuis longtemps déjà mais pas pour des circulations commerciales.

    Les italiens de Trenitalia devraient rouler en été pour transporter des voyageurs sur Paris-Milan et attendent actuellement leur licence d'opérateur ferroviaire délivrée par l'ESPF, Etablissement Public de Sécurité Ferroviaire.

    Tout n'est donc pas du ressoirt de la SNCF.

  • Spartacus59
    Spartacus59     

    Mis à part cela RFF n'a pas d'argent pour créer une LGV (Ligne Grande Vitesse) pour contourner l'aglomération lyonnaise(CFAL).

Votre réponse
Postez un commentaire