' SAP donne, puis reprend '