SAP ne perd pas le nord