Schlumberger céderait son activité de secours informatique

Le Financial Times confirme le souhait de Schlumberger de vendre les actifs issus de l'ex-Sema Group non rachetés par Atos Origin.