SCO veut faciliter l'abandon de Linux