SCO veut toucher un impôt Linux

Sous couvert de propriété intellectuelle, il sème le doute sur les déploiements de l'Unix libre.