Sécurité : les vulnérabilités prolifèrent