SGBD open source : les réticences cèdent

Encore rares en entreprise, les bases de données open source soutiennent, en revanche, des projets de plus en plus critiques : PGI, progiciels métier, gestion de stocks, etc.

Votre opinion

Postez un commentaire