SGBD : PostgreSQL se frotte aux ' grandes ' bases de données