SGBD : SAP et MySQL font cause commune