Sous-systèmes Raid : l'ATA montre ses limites