Spip devient porte-parole du gouvernement

Le service d'information du gouvernement a choisi de s'appuyer sur le logiciel libre Spip pour bâtir son infrastructure de gestion de contenu.

Votre opinion

Postez un commentaire