Steve Jobs, de révolutions en évolutions

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • outoudidkt
    outoudidkt     

    Mais surement pas a ses sectaires ( desole pour la generalisation ) adeptes ( fanatiques du grand gourou ? ) qui sont loin de l'avoir compris.
    De plus, je suis en tout point d'accord avec Cathy : Steve a fait des produits pour snobinards hautains, mode de caractere que j'abhorre au plus haut point.

    Mon premier 'PC' etait un Apple. Il a coute le prix d'une maison a l'epoque; donc ce fut le dernier. Remettons du sens aux veritables valeurs.

    Soignez vous bien M. Jobs.

  • cathy669966998877
    cathy669966998877     

    De fait, il faut reconnaitre a apple la qualité d'avoir su identifier et s'adresser, entre autres (pas uniquement, bien sur, mais bien largement à, en tout cas), à une masse critique de personnes denuées de tout sens critique, de capacité à analyser et argumenter (ce qui le propre d'une approche religieuse appliquée à un produit commercial), comme le montre certain troll ici meme.

    on pourra bien sur dire la meme chose sur nombre de libristes enragés, de fait, mais au moins ceux ci auront eu l'avantage certain de ne pas se faire plumer financierement parlant.

    il y a un coté assez fascinant, et a vrai dire, sociologiquement significatif, en géneral, et sur l'applemania en particulier, de voir concretement des gens en permanence dans le déni, le sarcasme, l'insulte, capable de parler (d'écrire) indéfiniment sans jamais avoir avancé le moindre début d'argument rationnel sur lequel on puisse discuter.
    significatif aussi, certainement, le fait qu'au lieu de chercher a faire la part avec honneteté de ce qui est bien est pas bien chez stevy, en l'occurence, ils pretendent brandir l'anathème et l'interdiction d'exercer son sens critique, au motif que ce serait une insulte au grand homme.

    En ce sens, cela me parait tout a fait dans le sujet : le commerce dans sa dimension marketing et vente, c'est aussi et avant tout s'adresser à la part la moins respectable de l'etre humain : l'envie, le conformisme, la frime, l'irrationalité etc...

  • cath6669996699
    cath6669996699     

    revolution, en terme de marketing, ça certainement.
    en terme par contre de produit, ça reste encore à voir.
    - pour l'ipad, en dehors de sa fonction sociale de frime, et de quelques niches très étroites, son interet en tant qu'outil vraiment utile reste encore à trouver. 01net lui meme avait d'ailleurs fait un livetest à ce sujet il y a quelque temps.
    - pour l'iphone, et la encore en dehors de sa fonction gadget frime, l'interet est lui aussi encore a trouver. De fait, les entreprises, dont la mienne, comment a revenir en arriere, notemment pour des élémentaires raisons de sécurité : un iphone, objet de convoitise, se vole, ou se perd facilement, et toutes les données confidentielle dedans. De plus, couplé à un telephone, c'est une autoroute ouverte pour le piratage a distance. Nombre d'entreprises du coup en reviennent à des telephones qui ne font QUE telephone, précisèment.

    L'ipad pourra trouver un jour un creneau utile, quand il pourra vraiment remplacer le livre. c'est a dire etre aussi pratique, confortable, etre aussi solide (genre tomber d'une grande hauteur ou s'assoir dessus sans dommage), etre du meme prix (pour pouvoir le porter sur soi ordinairement sans qu'il soit une convoitise pour autrui), etc...
    Mais alors, ce sera un produit tout a fait different, et le ipad restera juste un gadget, comme l'a été le newton en son temps.

    de fait, avoir su en faire un objet frime hors de prix, que les cadres veulent absolument avoir comme marque de standing, oui, ca c'est une "revolution" certaine...

  • yaaxoo-suur.blogspot.com
    yaaxoo-suur.blogspot.com     

    Quand j'ai entendu cette nouvelle je me suis vraiment dit que c'est dommage parce qu'il avait commencé a révolutionné le monde une première fois avec iPhone puis une seconde fois avec iPad. Il était vraiment fort il était fait pour sont poste de plusse que iPhone 5 doit sortir en septembre

  • cathy66996699666
    cathy66996699666     

    Reponse point à point :

    - "a créé le marché de l'ordinateur grand public "
    Faux. on pourrait plutot le dire de l'IBM PC. Le prix des produits apple le reserve plutot a "l'élite", suffit de voir sa part de marché. Il a industrialisé l'ergonomie des produits, mais en piquant l'essentiel des idées a d'autres (notamment a xerox au départ). Il faut lui reconnaitre ca, mais il a tout gaché en vendant cet avantage hors de prix, et, précisèment, en empechant de fait que cela devienne grand public.

    - "a repris une société quasiment en faillite".
    C'est exact. Mais c'est ce qu'on disait aussi de Tapie à sa grande epoque. Il a un immense talent de "capitaliste" et de prédateur sans respect humain, et il faut le lui reconnaitre. Et c'est d'ailleurs parceque c'est un "tueur" qu'il a pu réussir au "making money". Mais il n'y a rien qui merite admiration ou dévotion. Au 19 siecle, on l'aurait appelé un "baron voleur", genre rockefeller ou vanderbuild.

    - "a créé 4 produits"
    Faux. Il ne les a pas crées, il les a industrialisés. C'est méritoire, certes, mais ce n'est pas du tout la meme chose

    - "a tout de même été nommé "dirigeant de la décennie"
    wouah la reference !!! le pere sadddam hussein avait ete elu en premiere page du times magazine, autrefois...
    Les forbes et consort, ça fête les faiseurs d'argent, et rien d'autre, et peu importe comment l'argent a été accumulé.

    -"'il fut le SEUL à comprendre l'utilité de telle ou telle invention"
    Faux. il a ete le seul a savoir les vendre, ce qui n'est pas du tout la meme chose. Il arrive juste en bout de chaine et ramasse la mise. C'est le coeur meme du neoliberalisme, et on l'enseigne meme en ecole de commerce : toujours arriver en bout de chaine pour rafler la mise.

    - "Steve Jobs a les défauts de ses qualités: intransigeance, autoritarisme, despotisme."
    Faux. on peut avoir de grands talents d'organisateur, de visionnaire, de tout ce qu'on veut, cela n'implique pas d'etre autoritaire, despote, etc... Ces defauts la relevent de sa propre personnalité, independamment, et c'est pour cela qu'ils lui sont reprochés. Bilou a encore mieux reussis, mais sans avoir eu besoin d'etre un despote megalo.


    -"Critiquer la "censure" "ridicule " selon maître boaf, expert en économie, est aussi un non sens en parlant d'Apple, puisque cette société n'a jamais produit que des "concepts globaux" "
    Faux. Attaque minable ad hominem, d'abord (le "expert en economie"...). Ensuite le fait que apple produise des "concepts globaux" n'impose en rien que ce concept globale inclue la censure ridicule.C'est un choix en soi de sa part, et ce choix est minable et criticable.

    -"on se demande d'ailleurs pourquoi, puisqu'ils haïssent de toutes façons ses produits et n'en achètent pas"
    Qu'en savez vous ?????!!!!!

    -"c'est donc que cette censure n'a pas -loin s'en faut- oblitéré de quelque manière que ce soit le succès du système"
    Qu'en savez vous ? sans cette censure, son succés aurait pu etre encore plus grand, avez vous la preuve du contraire ? Et meme si ? Cela justifie le principe de la censure dans une démocratie ????!!!!

    -"Quant à la sous-traitance chinoise "dans les conditions que l'on sait" (suite aux visites mensuelles de M. boaf), c'est vrai qu'Apple est la seule société à fabriquer en Chine... "
    Le fait que les autres commettent un crime n'absout jamais soi meme du meme crime !!! c'est quoi cette logique ? j'ai le droit de tuer mon voisin au seul pretexte qu'il y en a d'autres qui sont des tueurs ?
    En l'espece, ce fait est encore plus reprochable a apple precisement parce qu'il nous bourre le mou avec son "image" ceci et cela, son "univers", et aussi ses marges démentielles,qui sont d'autant moins acceptable, justement, par le fait qu'elles proviennent pour part de l'exploitation des ouvriers.

    - "Transformation des clients en adeptes""
    suffit juste de voir le comportement des apple maniaques. je renvois d'ailleurs un article de recherche paru recemment montrant la similarité entre religion et comportement des adeptes apple (de memoire, il doit encre etre sur ecrans.fr). Mais, encore une fois, il suffit d'aller voir directement : lisez le livre de kawasaki sur le sujet (lequel avait le poste de "chief evangelist", apprenez donc le sens des mots...)

    - "horroscus referens!!!!!"
    horresco, pas horrescus. Revisez votre latin

    -"je pense justement que beaucoup de patrons rêvent nuit et jour de transformer leurs clients en adeptes"
    Vrai. Maintenant, c'est au citoyen client de prendre ses responsabilité, et de savoir s'il accepte qu'on le prenne pour un gogo ou pour un adulte..;

  • appledéçu
    appledéçu     

    Faut voir, j'ai acheté récemment un iMac ( l'an dernier ) il est reparti trois fois en SAV pour changer la carte mère. L'iPhone m'intéresse mais 760 euros pour ce joujou ( hors abonnement opérateur ) ça me parait un peu fort même si la technique et le coté ludique sont au rendez vous. Retourné sous pc et sous samsung car l'ensemble m'est revenu à 450 euros ....Il y a quand même une marge. Qu'il soit visionnaire ou opportuniste oui, qu'il fasse des trucs grand public non , à ce prix là non.
    Je reconnais que cet homme a sauvé son entreprise mais à quel prix, ses méthodes de management déjà empruntées aux Japonais ont été utilisées à la Poste et Chez Ft avec le résultat qu'on sait. Non Steve n'est pas un ange. La preuve , son premier Mac était vendu 666,66 dollars ! Le nombre de la bête :o)

  • thaijef
    thaijef     

    Il eût été surprenant que nos geeks nationaux n'en rajoutent pas une couche.... Nous sommes en train de parler d'un Monsieur qui:
    - a créé le marché de l'ordinateur grand public
    - a repris une société quasiment en faillite pour la hisser au premier rang mondial en une dizaine d'années (quelqu'un aurait-il un exemple similaire à nous soumettre?) ET N'EN DEPLAISE A M.trey459 (et autres haterboys aussi ignares) si Microsoft a effectivement investi environ 200 millions dans Apple, il y a longtemps que cet investissement a été remboursé et que Microsoft ne détient plus UN centime dans Apple... Même si cela lui eût été autrement profitable que de les avoir chez eux!
    - a créé 4 produits, (iPod,iTunes, iPhone, iPad) lesquels,n'en déplaise à nos "experts" sont devenus la référence mondiale incontestée... Et incontestée surtout par la concurrence!!!!(cf discours CEO Samsung, HP, commentaires des dirigeants de Nokia ou Motorola....)
    - a tout de même été nommé "dirigeant de la décennie" par la presse .... Mondiale de Forbes à l'Expansion, en passant par le Financial Times, Business Week, etc, etc...
    Le problème n'est pas de savoir s'il a tout inventé (Napoléon n'avait pas inventé le mouvement des ailes sur un champ de bataille non plus!!!) mais de reconnaître qu'il fut le SEUL à comprendre l'utilité de telle ou telle invention, à l'améliorer (surtout pour l'ergonomie), bref à la rendre abordable par le grand public:la souris, l'interface graphique, la corbeille, etc, etc... On peut aussi reconnaître sans peine sa vision extraordinaire du marché (suppression des disquettes par exemple ou annonce de l'ère "post-PC")
    Comme tout un chacun et " a fortiori" d'un dirigeant de cette trempe, Steve Jobs a les défauts de ses qualités: intransigeance, autoritarisme, despotisme.... Mais, n'en déplaise à nos geeks, il reste le point de mire de tous les patrons aux USA pour lequel tous les jeunes diplômés veulent travailler.
    Critiquer la "censure" "ridicule " selon maître boaf, expert en économie, est aussi un non sens en parlant d'Apple, puisque cette société n'a jamais produit que des "concepts globaux" incluants hardware et software; le moins que l'on puisse dire c'est que si cette censure énerve nos geeks ( on se demande d'ailleurs pourquoi, puisqu'ils haïssent de toutes façons ses produits et n'en achètent pas), c'est donc que cette censure n'a pas -loin s'en faut- oblitéré de quelque manière que ce soit le succès du système.
    Quant à la sous-traitance chinoise "dans les conditions que l'on sait" (suite aux visites mensuelles de M. boaf), c'est vrai qu'Apple est la seule société à fabriquer en Chine...
    "Transformation des clients en adeptes" horroscus referens!!!!!
    On va bientôt prêter à S. Jobs l'invention de la Pierre Philosophale et en avant première des dons de sorcelleries!!!!
    C'est sûr que c'est pas MM. Balmer ou Dell qui risquent de transformer leurs clients en adeptes!!!!
    Pour conclure, je pense justement que beaucoup de patrons rêvent nuit et jour de transformer leurs clients en adeptes!!!

  • cathy66996699
    cathy66996699     

    Faire de l'argent sur les idées et le travail des autres, cela nécessite un vrai talent et un savoir faire certain. C'est le principe du néolibéralisme.
    Mais ça ne mérite aucune admiration particulière, pas plus que le savoir faire de n'importe quel parasite.

    Et il n'est absolument pas nécessaire de "FAIRE MIEUX" pour exercer son bon sens et son esprit critique. Quand le roi est nu, il suffit d'avoir des yeux pour le savoir, pas d'être roi aussi.

    Le coup du "faites mieux", et une tentative minable d'intimidation. Et le coup du "à bon entendeur", une marque d'arrogance très pénible.

  • No Sens
    No Sens     

    La critique est facile mais l'art est difficile.A vous entendre ( vous qui avez fais mieux )il n'a jamais rien fait.Ceci dit pour quelqun qui n'a jamais rien inventer sa lui rapporte quand meme pas mal !C'est facile de dire bin oui ! la roue ce n'est qu'une pièce circulaire avec 1 trou au milieu !! MAIS FALLAIT Y PENSER ET LE FAIRE.A bon entendeur

  • louis3000
    louis3000     

    Je trouve cet article épitaphe est parfois proche du grotesque .
    Ca manque cruellement de mise en perspectives, de recul et ça semble se situer entre le préchi-précha d'un fervent religieux et le discours zozotant d'une midinette au sujet de la dernière idole en vogue.

Votre réponse
Postez un commentaire