Symantec et McAfee prêts à réviser leurs pratiques