Télécoms : France Télécom à la peine