' Télécoms, ne pas attendre le retour du monopole '