Télécoms : une onde de choc lumineuse