Téléphonie : Nokia et Motorola en perte de vitesse