Terminaux cellulaires : vers un net ralentissement de la croissance