Torts partagés pour des utilisateurs ' libres '

Pour la première fois, le tribunal de grande instance de Paris s'est penché sur l'utilisation d'un logiciel libre sous licence GNU GPL dans un logiciel propriétaire, et sur les risques juridiques qui pèsent sur une future cession.

Votre opinion

Postez un commentaire