Très haut débit : l'offensive d'Orange auprès des collectivités

Mis à jour le
Très haut débit : l'offensive d'Orange auprès des collectivités
 

L'opérateur décroche la délégation de service public pour le fibrage de l'agglomération de Laval. Il est également impliqué dans la commercialisation d'un réseau existant dans la Somme.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Frédéric Bergé
    Frédéric Bergé     

    Bonjour,

    France Télécom-Orange est chargé d'exploiter techniquement et de commercialiser ce réseau auprès des opérateurs de détail, aussi bien du monde de l'entreprise que du grand public.
    Il se trouve que ce contrat a prévu une clause spécifique d'intéressement pour la clientèle professionnelle. Pour la clientèle grand public, les opérateurs de détail (SFR, Free, Bouygues Telecom et consorts) pourront s'appuyer sur l'infrastructure exploitée techniquement par Orange pour commercialiser leurs offres, comme dans le cadre d'une DSP.
    Frédéric Bergé
    01informatique

  • obinou
    obinou     

    Ce que je ne comprends pas , c'est que si le projet de Laval est conforme a la décision ARCEP n° 2010-1312 (Déploiement Fibre en Zone Peu Dense), le projet de la Somme, lui, ne l'est pas.

    En effet, la mutualisation du réseau est *obligatoire*, c'est à dire que France Télécom est, selon la 2010-1312, obligé de prévoir une offre pour que les clients puissent choisir leur prestataire de service.

    Or, tel que l'article est présenté, ce sera le cas... uniquement pour les société ! (Et encore, France Télécom sera l'unique maître d'oeuvre technique - En cas de litige avec lui, ca risque d'être problématique).

    En revanche, pour les particuliers qui voudront la fibre, ce sera Orange ou rien pendant 4 ans ?

    Si l'on reconnais bien là les méthodes de France Télécom, cela reste contraire aux décisions de l'ARCEP.

Votre réponse
Postez un commentaire