Tu sérendipites ou tu procrastines ?
 

[Blog] Le surf perso au bureau est-il un gouffre pour la productivité ou le terreau de l'innovation ? Dilemme?

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • jygermain
    jygermain     

    Pour une sérendipité sans procrastination :

    Réfléchissons autour de la célèbre remarque de Louis PASTEUR : "le hasard ne favorise que les esprits préparés", et pour aller plus loin, posons-nous la question : comment "préparer les esprits"?

    A mon avis, plusieurs écueils sont à éviter :
    - confondre sérendipité et hasard (Christophe COLOMB a découvert l'Amérique par sérendipité, mais pas par hasard ! et il en est de même pour le Post-It, la Viagra, le Velcro, le Carambar, etc. ?)
    - imaginer qu'il n'existerait qu'une seule forme de sérendipité
    - s'en remettre à la chance, et exclure toute forme de préparation, d'apprentissage
    - ?

    Dans leurs excellents ouvrages sur la sérendipité, Pek van Andel et Danièle Bourcier suggèrent 40 catégories pour répartir les cas de sérendipité ? intéressant pour des chercheurs, difficile à utiliser en entreprise, en formation ?

    Je propose une classification simple et claire dont l'objectif est de favoriser la compréhension de survenance du phénomène, l'identification des facteurs de succès et des freins. Ce travail nous a permis de construire une approche d'outils de créativité et d'accompagnement de l'innovation ? (pour davantage d'informations, voir mon blog http://innovationetserendipite.wordpress.com/)

    Cette classification répartit les cas de sérendipité en 6 types :

    Type A : Découvert en cherchant autre chose
    Type B : Découvert suite à une erreur ou par maladresse
    Type C : Découvert par nécessité ou par contrainte
    Type D : Découvert par l'attention portée aux clients
    Type E : Découvert par analogie, en observant autre chose
    Type F : Découvert en ne cherchant rien

    Chacun de ces types, en analysant des cas de sérendipité s'y rattachant, permet de déterminer des facteurs de succès, et de construire des solutions de formation, de conseil et d'accompagnement pour le management ; ces solutions, originales, et personnalisables, permettront de tirer le meilleur profit de la sérendipité, car, comme le disait Pasteur, « le hasard ne favorise que les esprits préparés ».

    jy germain / innovationetserendipite.wordpress.com

Votre réponse
Postez un commentaire