Un coût parfois élevé pour un label à durée souvent limitée

En France, les informaticiens restent circonspects vis-à-vis des certifications fournisseurs, moins cotées que les diplômes. Le coût reste l'obstacle majeur, d'où l'intérêt, pour les salariés, de faire participer l'entreprise. D'autant que la pérennité de la certification n'est pas garantie.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFM Business

Newsletter BFM Business

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire