Un député monte au front