Un indépendant sur quatre est un informaticien