Un patron pour l'e-Administration

L'Agence pour l'administration électronique démarre avec cinquante personnes et 50 millions d'euros.

Votre opinion

Postez un commentaire