Un rattrapage limité sur les salaires