Un tweet piraté et le Dow Jones s'effondre de 130 points

Mis à jour le
Un tweet piraté et le Dow Jones s'effondre de 130 points
 

«Deux explosions à la Maison Blanche, Obama blessé». Ce tweet publié par Associated Press a fait plonger, mardi dernier, la Bourse américaine en l’espace de deux minutes.

Votre opinion

Postez un commentaire